FORMATION POST PERMIS

 

1° L’objectif de la formation :

– De sensibiliser les jeunes conducteurs aux dangers de la route (alcool, stupéfiants, vitesse, distracteurs.),
– Comprendre, agir, anticiper les risques de la route,
– Sensibiliser les conducteurs à la conduite économique et respectueuse de l’environnement,
– De réactualiser ses connaissances du code de la route pour appréhender les nouvelles règles du code de la route,
– De proposer une aide à l’approche des nouvelles technologies et attitudes de conduite.
Cette formation « post-permis » permettra de réduire la période de permis probatoire de 3 à 2ans pour les titulaires d’un permis traditionnel et de 2 à 1an et demi pour un novice qui aura suivi l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC), ainsi vous pouvez retirer votre « A » plus rapidement et surtout, bénéficier de votre capital de 12 points plus tôt.
B = 6+2 pts (1ère année) + 4 pts (2ème années) = 12 points
AAC = 6 + 3 pts (1ère année) + 3 pts (2ème années) = 12 points
Cette formation a pour but de renforcer les compétences acquises par les jeunes conducteurs, celle-ci se fera lors d’une journée de 7h où plusieurs thématiques de sécurité routière seront abordées lors d’un échange constructif entre les participants et l’enseignant de la conduite.
A l’issue de la formation post-permis, une attestation de suivi de stage de formation complémentaire est remise aux participants.

 

2° Qui est concernées par la formation post-permis :

Cette formation post-permis s’adresse aux conducteurs volontaires titulaires d’un premier permis de conduire depuis au moins 6 mois et au plus 12mois souhaitant renforcer les compétences acquises lors de la formation pratique et bénéficier de la réduction du délai probatoire de 3 à 2ans (1an et demi pour ceux qui suivent la filière de l’apprentissage anticipé de la conduite).

 

3°Les conditions pour suivre la formation :

Pour pouvoir suivre la formation le jeune conducteur doit :
-Être volontaire, la formation n’étant pas obligatoire ;
-Être titulaire d’un premier permis de conduire depuis au moins 6mois et au plus 12 mois (A1 ; A2 ; B1 ou B) ;
-Ne doit pas avoir commis, pendant la période probatoire, d’infractions ayant donné lieu à un retrait de points ou ayant entrainé une mesure de restriction ou de suspension du droit à conduire.

 

4°Durée de la formation :

Cette formation théorique, d’une durée de 7 heures, se déroule sur une seule et même journée, en salle par groupe de 6 à 12 personnes.

 

5° Déroulement de la formation :

Première demi-journée :
A) Première demi-journée en matinée : améliorer la compréhension et la gestion des risques (4heures)
D’une durée de 4heures, la 1ère partie de la formation théorique est dispensée en matinée est destinée à améliorer la compréhension et la gestion des situations e conduite complexes des jeunes conducteurs.
Elle comprend :
-La présentation des objectifs, du cadre pédagogique et réglementaire ;
-La présentation de la formation ;
-Le questionnaire d’entrée en formation, la constitution des groupes, le traitement du questionnaire d’autoévaluation ;
-L’évaluation individuelle et discussion autour de la perception des risques ;
-L’étude de situations complexes de conduite.
Seconde demi-journée :
B) Seconde demi-journée en après-midi : rendre son déplacement plus sûr et plus citoyen par des choix de mobilité responsables. Les stratégies de mobilité (3heures)
D’une durée de 3heures, la seconde partie de formation est dispensée l’après-midi et vise à rendre le déplacement des conducteurs novices plus sûr et plus citoyen par des choix de mobilité responsables et par des stratégies de mobilité.
Elle comprend :
-La mobilité et les thématiques caractéristiques des jeunes : Travail à partir de situations types. Les élèves doivent être capables de construire et d’anticiper ses déplacements, prendre conscience des influences du contexte et être conscient des conséquences de ses décisions (personnelles, professionnelles, sociales, etc.) ;
-Les choix de mobilité (être conscient de ses choix en matière de mobilité et de déplacement) ;
-Les influences, les modes alternatifs de déplacement (possibilités et intérêts), les questions environnementales ;
-Un bilan avec engagement de l’élève face à lui-même et vis-à-vis du groupe.
C) La fin de formation
A l’issue de la formation post-permis, une attestation de suivi de formation complémentaire est remise aux participants.